Un projet de prospérité fait la promotion des femmes dans l'économie canadienne

64 femmes dirigeantes s'associent pour faire progresser l'égalité des sexes pendant la reprise après une pandémie

TORONTO, le 21 mai 2020 - Alors que les Canadiennes et les Canadiens planifient et mettent en œuvre la reprise économique de la Covid-19, un groupe de femmes dirigeantes lance Le Projet Prospérité (LPP), un nouvel organisme sans but lucratif pour faire progresser l'avenir économique des femmes au Canada. Le LPP a été conçu par un groupe diversifié de 64 dirigeantes de partout au pays - des femmes qui ont historiquement fait une différence et qui sont déterminées à continuer de promouvoir un changement positif en tant que participantes actives au sein du LPP. L’organisation a été fondée et est dirigée par Pamela Jeffery, fondatrice du Women’s Executive Network et du Conseil canadien pour la diversité administrative.

«La reprise de la Covid-19 impliquera de repenser de nombreux aspects de notre économie - et c'est le moment de faire des progrès en matière d'égalité des sexes», a déclaré Jeffery. «Nous devons miser sur les efforts qui ont été faits en matière d'égalité au cours des 20 dernières années et être vigilants à ce que ces acquis soient déplacés, ignorés ou mis de côté.»

Bien que la Covid-19 ait eu un impact profond sur tous les Canadiens, la recherche indique que la pandémie affecte de façon disproportionnée les femmes - en termes de pertes d'emplois, de charges supplémentaires pour les soins aux enfants et aux personnes à charge, et de travail non rémunéré. (La recherche montre que les femmes assument 64% du travail non rémunéré à la maison et représentent 80% des ménages dirigés par des parents seuls.) Cela met en péril bon nombre de progrès en matière d'égalité observés ces dernières années. Le projet Prospérité prendra des mesures pour que non seulement ces progrès ne soient pas effacés, mais que les femmes continuent de jouer un rôle actif et intégral à tous les niveaux de l’avenir économique du Canada.

«Le projet de prospérité répond à un besoin important de lier explicitement les femmes et la prospérité, soulignant l'importance économique de l'égalité des sexes pendant les périodes de pré-récupération, de récupération et de post-récupération de la Covid-19», a déclaré Jeffery. «Davantage de femmes sur le marché du travail, de meilleures possibilités pour les femmes et l’indépendance financière des femmes sont tous des éléments essentiels de la reprise économique du Canada, qui vont bien au-delà de la crise actuelle.»

À ses débuts, le Projet Prospérité se concentrera sur quatre initiatives clés:

Associer des organisations à but non lucratif à une expertise commerciale, afin de renforcer immédiatement les compétences et l'expertise internes de ces organisations. 

Étude sur la prospérité / indice des achats des ménages canadiens, faisant participer les femmes du Canada à une étude continue à long terme pour répondre régulièrement aux questions sur les questions économiques et créer un nouvel indice pour mesurer la confiance des femmes dans l’économie.

Suivi annuel des données du FP500, mesurant le nombre de femmes occupant des postes de direction et de prise de décision (et en attente de ces rôles).

Campagne de sensibilisation, calquée sur la célèbre campagne «Rosie la riveteuse» de la Seconde Guerre mondiale, pour promouvoir la participation et l’avancement des femmes sur le marché du travail.

«Nous encourageons les hommes à se joindre à cette cause qui profitera à tous les Canadiens, car les femmes doivent pouvoir contribuer à une économie forte. Nous rechercherons de manière proactive des bénévoles et le soutien de toutes les données démographiques dans tous les secteurs au Canada », a déclaré Jeffery.

Un microsite pour Le Projet Prospérité est maintenant en ligne, à www.canadianprosperityproject.ca/fr

Pour nous joindre :

Pamela Jeffery

(416) 270-2090

pamela.jeffery@tpjg.ca